Accueil > Blog > Ce qu’il ne faut pas faire dans les jours à venir

Le peeling superficiel ou plus profond existe depuis plusieurs années déjà, mais les techniques et produits sur lesquels ils reposent ne cessent de gagner en finesse et en efficacité… Résultat : un véritable coup d’éclat, et de jeune.

Ce qui nous donne de l’éclat, c’est avant tout notre peau, et particulièrement celle du visage. Pour avoir l’air (plus) jeune, ce qui est essentiel, c’est que l’épiderme soit ferme, délicatement rosé et exempt d’irrégularités. Le(s) secret(s) ?  Il faut manger sainement et s’hydrater suffisamment et lorsque la peau a besoin d’un grand soin, un peeling peut être le bienvenu. Cette intervention consiste à appliquer sur l’épiderme un produit plus ou moins puissant qui éliminera ses couches superficielles.

À quoi sert un peeling superficiel ?

Éliminer les cellules mortes de surface qui brouillent le teint et doper le renouvellement cellulaire. L’actif-clé de cette exfoliation chimique est l’acide glycolique, le plus connu des acides de fruits. Sa concentration varie progressivement (de 20 % jusqu’à 70 %) au cours des séances, selon l’épaisseur de la peau et sa sensibilité. Pour que le peeling soit le plus efficace possible, on doit préparer l’épiderme avant, puis l’entretenir après. Ainsi, on applique une crème au rétinol, à l’acide glycolique ou à la vitamine A acide au moins quinze jours avant la première séance, puis pendant trois mois après la dernière. Durant cette période, on adopte une protection SPF 50 le matin, pour éviter les risques de pigmentation.

Comment le peeling superficiel agissent au niveau de la peau ?

Le contact de l’acide glycolique ou trichloroacétique va irriter la peau et déclencher ainsi une réaction inflammatoire. C’est celle-ci qui vous permettra, ensuite, de vous défaire de la couche superficielle de l’épiderme. Les effets du peeling sont un peu comparables à ceux d’un coup de soleil qui fait peler la peau. La technique est semblable à une brûlure contrôlée : en dosant soigneusement l’acide, les médecins savent exactement jusqu’à quelle profondeur le produit va pénétrer dans l’épiderme. Un peeling léger éliminera une fine couche de peau, sous la forme de pellicules desséchées. Plus l’intervention sera énergique, plus la couche de peau morte éliminée sera importante.

À qui s’adresse le peeling superficiel ?

Pour les peaux claires et débronzées, voilà pourquoi vous ne pouvez réaliser de peeling dans les jours à venir. A partir de 25-30 ans pour un simple coup d’éclat, atténuer des irrégularités post- acné ou réveiller un teint de fumeuse, au-delà pour prévenir le vieillissement. Le médecin choisit la formule toute prête qui convient au type de peau et aux défauts à traiter : à l’acide glycolique seul, ou associé à de l’acide salicylique pour rééquilibrer la production de sébum, ou encore additionné d’acide kojique ou d’un autre dépigmentant pour atténuer les taches d’origine hormonale (type mélasma). Certaines formules sont conçues pour régulariser la pigmentation des peaux foncées mais restent délicates à manier car il y a toujours un risque de pigmentation.

Dr Bernard Sillam

Dr Bernard Sillam

Médecin référant chez LAZEO. Diplômé de la faculté de médecine Lariboisière en 1979 le Dr Bernard SILLAM est notamment connu et reconnu pour son expertise en médecine esthétique et son savoir-faire dans de nombreuses techniques, telles que : les traitements anti-âge par injection de botox et par injection d'acide hyaluronique, les traitements amincissants et les méthodes de microgreffe.

Nous joindre

LAZEO Paris
50 avenue Victor Hugo, 75116 Paris

Tél: 01 43 59 10 10

Nos horaires:
Du lundi à jeudi: 9h00 - 19h00
Vendredi: 9h00 - 16h00

LAZEO Londres
8-9 Lambton Place, W11 2SH Londres

Tél: +44 20 7221 2248
www.lazeo.co.uk

S’inscrire à la newsletter

Ces données sont confidentielles. Votre adresse e-mail servira uniquement à l'envoi de nos informations et vous pouvez vous désabonner à tout moment par un simple clic.