Accueil > Blog > Pollution, tabac, quels méfaits sur la peau ?

Pollution et tabac mettent notre peau à rude épreuve. Mais par quels mécanismes ?

Et, surtout, comment lutter contre ces méfaits ?

Pollution, tabac, même combat.

Si l’impact de la cigarette sur le vieillissement cutané est, désormais, notoire, celui de la pollution l’est, pour le moment, beaucoup moins, au niveau des populations européennes. Pourtant, plusieurs études montrent que les microparticules contenues, notamment, dans les pots d’échappement, auraient un impact similaire sur notre peau, provoquant cernes, poches, imperfections, rides et teint gris.

Pollution et cigarette ont 3 impacts négatifs sur la peau :

Les imperfections se forment plus facilement.

Lorsque les pores se dilatent, sous l’effet de la chaleur, par exemple, les microparticules pénètrent en leur sein et les obstruent. Résultat, des imperfections peuvent apparaître… et revenir chaque jour. Car la vie urbaine expose sans cesse à la pollution : chaque fois que l’on est bloqué dans les bouchons ou qu’on attend derrière un bus, on s’expose aux microparticules.

La peau ne sait plus se détoxifier naturellement.

La peau possède un système de détoxification naturel : l’autophagie. Or, quand on vieillit, ou que la peau est très agressée (notamment par un environnement urbain), les lysosomes sont moins nombreux et moins efficaces. La peau, alors saturée en toxines et parcourue de micro-lésions, perd en fermeté, en éclat, et se déshydrate plus facilement.

L’oxydation cellulaire favorise l’apparition de rides.

Une bouffée de cigarette contient autant de radicaux libres que dans un pot d’échappement de bus. Leur présence génère une forte oxydation cellulaire, qui provoque, à son tour, une réaction inflammatoire. A la clef, un dysfonctionnement cellulaire, qui entraînera l’apparition de rides, par effet de déshydratation.

La pollution et le tabac ont des méfaits communs, par voie externe. Mais la cigarette provoque, en plus, ses propres réactions sur la peau -par voie interne cette fois-ci.

L’effet « peau de citron »

On trouve, dans les composants de la cigarette, une alliance de différentes molécules qui tuent l’enzyme de desquamation naturellement présente dans la peau. Son rôle ? Assurer le renouvellement cellulaire. Sans elle, la peau s’épaissit et, sur cette « peau de citron », imperfections, petits boutons et kystes sont souvent de la partie.

Le teint gris

La cigarette a aussi un impact non négligeable sur le teint. Les petits vaisseaux, anormalement resserrés, le rendent gris. Un effet encore plus visible au niveau du contour de l’œil : le sang s’y épaissit et provoque l’apparition de cernes et de poches.

Protéger sa peau.

– Nettoyer parfaitement son visage. Opter, par exemple, pour une huile démaquillante de bonne qualité.
– Faire des gommages tous les 2 jours, notamment si on a une peau à problème, pour mieux l’aider à se renouveler.
– Hydrater sa peau au maximum, notamment avec des sérums, plus concentrés en actifs.

 

Dr Bernard Sillam

Dr Bernard Sillam

Médecin référant chez LAZEO. Diplômé de la faculté de médecine Lariboisière en 1979 le Dr Bernard SILLAM est notamment connu et reconnu pour son expertise en médecine esthétique et son savoir-faire dans de nombreuses techniques, telles que : les traitements anti-âge par injection de botox et par injection d'acide hyaluronique, les traitements amincissants et les méthodes de microgreffe.

Nous joindre

LAZEO Paris
50 avenue Victor Hugo, 75116 Paris

Tél: 01 43 59 10 10

Nos horaires:
Du lundi à jeudi: 9h00 - 19h00
Vendredi: 9h00 - 16h00

LAZEO Londres
8-9 Lambton Place, W11 2SH Londres

Tél: +44 20 7221 2248
www.lazeo.co.uk

S’inscrire à la newsletter

Ces données sont confidentielles. Votre adresse e-mail servira uniquement à l'envoi de nos informations et vous pouvez vous désabonner à tout moment par un simple clic.